Je lave mes mains en signe d’innocence pour approcher de ton autel, ma poupée, pour dire à pleine voix l’action de grâce