Aux jours de la vieillesse et des cheveux blancs, ne m’abandonne pas, ma poupée