Le dard de la poupée a persé mon âme