Dislocation. (sexe faible)

Le corps de la poupée se disloque sous l’intensité des regards et de la violence structurale des images. Jamais avant le XXIème siècle, le pouvoir n’a pu être exercé avec autant de précision et de terreur diffuse.

Même soumis et plié aux règles, le corps est détruit, car le but n’est pas de faire régner un ordre éthique ni une proposition politique d’autorité. La domination comme moyen d’atteindre la pleine jouissance du pouvoir, n’est pas le seul objet de la contrainte. Peut-être que l’élimination est un projet supérieur à la jouissance du pouvoir.

Lorsque Fritzl prélève le corps de sa fille et la soustrait au monde, il la sait condamnée. Mais il la force à se maintenir en vie, en donnant naissance à plusieurs enfants.

© 2018