et-cette-princesse-vous-souvenez-vous-delle

Et cette princesse, vous souvenez-vous d’elle

Jubin : Non, je ne me souviens pas de son image, ni de la représentation que je me faisais d’elle. Mais je me souviens qu’elle ne changeait pas. C’était la même à chaque jeu. Une fidélité inconsciente.

Vous parlait-elle ? Dialoguiez-vous ensemble

Jubin : Jamais. Je pense qu’elle admirait mon pouvoir de destruction. Le monde que j’abattais pour l’approcher. La règle du jeu était de tout détruire, pour que nous nous retrouvions. Notre amour se dressait au milieu des décombres.