j’ai peu saisi les contours.

La polarisation des particules magnétiques dans les musicassettes permettait aux enfants d’espérer capturer la présence de fantômes. Je laissais défiler la bande dans le magnétophone en position REC toute la nuit, et me repassais plusieurs fois l’enregistrement. J’écoutais le souffle magnétique. J’étais sûr de leur discrétion.