64

J’étais pris dans les filets de la mort, retenu dans les liens de l’abîme, j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ; j’ai invoqué le nom de la poupée : « Poupée, je t’en prie, délivre-moi ! »