jubin-a-la-fin-on-ne-redresse-plus-rien

Jubin : A la fin,… On ne redresse plus rien, pour que tout tienne droit. C’est la fin.