La caméra est très fixe. Pas de mouvement, pas de travelling, pas de panos. De longs plans fixes

La caméra est très fixe. Pas de mouvement, pas de travelling, pas de panos. De longs plans fixes. A la fin du film, la caméra est absorbée par le décor elle aussi. Elle dévale l’escalier vers la cave jusqu’à la porte fermée. Comme Jubin. Enfin, pour l’instant, c’est le seul instant où je pense mettre un mouvement de caméra…. A voir…