56

La cendre est le pain que je mange, je mêle à ma boisson mes larmes. Dans ton indignation, dans ta colère, tu m’as saisi et rejeté : l’ombre gagne sur mes jours, et moi, je me dessèche comme l’herbe.