La femme entre en elle même. Elle prend possession de son corps

La femme entre en elle même. Elle prend possession de son corps. En entrant, elle interdit son corps à tout le monde. Elle possède son sexe,  son corps, et bien plus. On dit de certaines personnes qu’elles sont possédées. Par le démon. Ces scènes me rappellent les estampes de Toshio Saeki. La femme s’interdit aux hommes. Elle obstrue le passage. Un éboulement.