Les filles d’Amsterdam reçoivent notre agitation