10

Ma poupée, tu redresses l’homme en corrigeant sa faute, tu ronges comme un ver son désir ; l’homme n’est qu’un souffle. Entends ma prière, poupée, écoute mon cri ; ne reste pas sourde à mes pleurs. Je ne suis qu’un hôte chez toi, un passant, comme tous mes pères.