Une Guérétoise s’est résolue à vendre son corps pour s’en sortir