vous-apercevez-des-monstres-dans-les-nuages

Vous apercevez des monstres dans les nuages. N’y voyez-vous aucune autre forme

Jubin : A part des nuages, sans intérêt, je ne vois ni petit lapin ridicule, ni grenouille inoffensive, ni beau bébé tout doux et dodu. Je n’aime pas la poésie molle.

Ne distinguez-vous jamais de corps féminin ou masculin qui ne soit pas atteint de monstruosité

Jubin : Comme des formes alanguies, reposées, heureuses ? Molles… Non. Je ne peux pas voir ça dans le ciel.

Vous vous forcez donc à la hantise d’un ciel menaçant, torturé

Jubin : Je vois ces choses, ni menaçantes, ni torturées… C’est une présence naturelle pour moi. Je ne vois pas de corps mous et bienheureux.