Olivia Lavergne

Les images et les décors contiennent des zones lumineuses comme détachées des zones noires. La qualité des lumières m’intéresse, et les premiers plans y sont exposés sans mystère. Ils semblent effacer les perspectives dans l’image et livrent les arrières plans aux hantises et aux suppositions. Finalement, c’est comme si le mensonge et la vérité étaient inséparables dans ce paysage (un paysage humain).

http://www.olivialavergne.com